Kyôgen

Il s'agit d'une forme du théâtre japonais traditionnel qui remonte, à l'origine, à l'art du sakugaku (forme théâtrale populaire) comme le théâtre japonais Nô. De ce fait, la plupart de kyôgens sont joués en entracte aux pièces de nô. La plus grande caractéristique du théâtre kyôgen est son sens comique. Bien que l'histoire et l'origine du théâtre nô est kyôgen soient les mêmes, ces deux genres ont évolués très différemment. Contrairement au théâtre nô qui se joue dans l'atmosphère tendue pour sentir le monde yûgen (le concept de l'esthétique japonaise), le théâtre kyôgen vise à faire rire les spectateurs. De plus, les acteurs de kyôgen utilisent des outils différents et jouent de manière différente par rapport au théâtre nô. (Ils n'utilisent pas de masque, par exemple). Il n'est pas rare de voir des mouvements dynamiques dans le théâtre kyôgen.

Les pièces de kyôgen sont généralement par essence comique et de nature satirique, proche de la commedia dell'arte. Exemples : 'Imoji' qui est une histoire des hommes qui prient aux dieux pour qu'ils puissent se marier ; ou 'Obaga-sake' qui s'agit d'un neveu déguisé en oni (monstre japonais) pour pouvoir boire le saké. Ces pièces de kyôgen permettent aux spectateurs de prendre un repos entre les deux pièces de nô. Profitez de ce théâtre comique entre les pièces de nô sérieuses !