Posté par: ジャパンホッパーズ編集部(Japan Hoppers Editors) 23 Jan 2016

Voyage dans les lieux pour boire au Japon ~ Nada ~

Voyage dans les lieux pour boire au Japon ~ Nada ~ © N. Nomura

On estime à 1200 le nombre caves à vin au Japon, et le saké japonais est fait dans chaque préfecture. Le saké diffère non seulement dans le goût, mais dans les accords de mets et dans les modes de consommation, en fonction de la région. Dans l'apprentissage du saké, il est possible d'obtenir un aperçu de la richesse de la culture du Japon. Nada dans la préfecture de Hyogo sera présenté dans cet article.

Un des trois fameux endroit japonais pour boire, « Nada » de hyogo

La zone côtière de la baie d'Osaka entre Osaka et Kobe est appelée Nada-gogo, et est connue comme l'un des trois lieux célèbres de consommation d’alcool au Japon. Le Saké a été produit ici depuis environ 1330. Le Saké fait ici est appelé le Saké pour homme, il est sec et vif.

Afin de maximiser le goût du saké sec de Nada, il est souvent consommé par « Kan ».    Il est recommandé de la consommer avec  mets avec la daurade d’Akashi ou le bœuf de Kobe,  qui sont les ingrédients uniques provenant de la préfecture de Hyogo.
~ M.. Sawada, président,  société Hakutaka ~

※« Kan » signifie boire du saké chaud.

« Miya-mizu », synonyme du saké Nada

Le saké japonais est composé d’environ 80% d'eau, et par conséquent, la qualité de l'eau utilisée dans la production se fait sentir dans la qualité de l'alcool. La qualité sec et vif du saké de Nada est rendu possible grâce à l'eau souterraine, "Miya-mizu" (eau Miya). L'eau du sous-sol qui jaillit seulement en une petite partie de la zone de Nishinomiya provient des contreforts de Rokko à l'ouest, et contient de nombreux minéraux. Au cours de la période Edo jusqu’à l’ère Meiji, le saké pourrissait souvent, cependant, le saké fabriqué à partir de Miya-mizu avait la réputation de ne pas pourrir et était très adaptée au brassage.

Afin de protéger Miya-mizu, ce qui est crucial pour la fabrication du saké Nada, les caves à vin et le gouvernement local se sont unis pour travailler ensemble sur les activités de conservation. Lors de la construction des bâtiments autour de la Miya-mizu, que ce soit des gratte-ciel ou des maisons, diverses recherches sont nécessaires. S'il y a une possibilité que le projet de construction porte atteinte à la qualité de l'eau, les permis de construction ne sont pas accordés.

Le sake de riz top qualité « Yamada Nishiki »

La préfecture Hyogo fleurit dans la production du saké de riz (le riz est seulement utilisé pour le brassage), et est le premier producteur du célèbre saké de riz « Yamada Nishiki ». En outre, les contreforts de Rokko produisent la meilleure qualité de saké de riz « Yamada Nishiki ».

« Kimoto-zukuri » le processus qui fait ressortir le meilleur de l'eau Miya-mizu et du saké de riz Yamada Nishiki

L'eau et le riz, qui sont venus du sol unique de Nada. Kimoto-zukuri est la méthode de traitement, transmise depuis la période Edo, où le meilleur est présenté à partir de ces ingrédients. Le processus de Kimoto-zukuri utilise les bactéries naturelles de l'acide lactique dans la fermentation de l'acide lactique pour créer un saké bien corsé.

« Hakutaka », un représentant de longue date de Nada

Nishinomiya, dans la préfecture de Hyogo. Située à 40 minutes d'Osaka en train, dans un quartier résidentiel à 10 minutes à pied de la station de Nishinomiya, réside la brasserie HakuTaka (« Haku » signifie blanc, « taka » signifie faucon). Fondée il y a environ 150 ans au cours de la période Edo, c’est une brasserie établie de longue date qui utilise encore la méthode de traitement Kimoto-zukuri. En outre, c’est la seule brasserie sélectionnée par le sanctuaire d’Ise de la préfecture de Mie comme «Saké Goryo» et les barils de saké Hakutaka peuvent être vus dans des affiches durant les vacances du nouvel an.

Le sake special qui est seulement disponible ici

À « Hakutaka Rokusen », adjacent au siège d’Hakutaka, il y a un restaurant avec de la vrai cuisine kaiseki, ainsi que d'un magasin qui vend du saké en offre limitée. Au « Kura Bar » (ouvert les samedis, dimanches et jours fériés seulement), les visiteurs peuvent boire un coup de saké qui est seulement disponible ici. Le Kanzake traditionnel (saké chaud) est également disponible ici.

Hakutaka Rokusen dispose également d'une salle de référence (entrée libre) qui présente les outils utilisés pendant la période Edo dans le processus de brassage Kimoto-zukuri.

« Daiginjo Junmai Gokujo Hakutaka », la marque phare de Hakutaka

Daiginjo Junmai Gokujo Hakutaka est le joyau de Hakutaka et a une plénitude de goût qui ne peut être créé que par le processus Kimoto-zukuri.

Avec la coopération de :

Hakutaka Corporation
Address:1-1, Hama-machi, Nisinomiya-shi, Hyogo
HP:http://www.hakutaka.jp/



ジャパンホッパーズ編集部 / Japan Hoppers Editors

ジャパンホッパーズ編集部 / Japan Hoppers Editors

Le département éditorial de Japan Hoppers vous présente toutes les dernières informations en provenance du Japon.


Tags