Le jardin Hama-Rikyû

Le jardin Hama-Rikyû © T.Sasaki

Le jardin avec un étang à l'eau de la mer 

Il s’agit d’un jardin japonais de Tokyo, abritant une lagune remplie d’eau de mer (Shioiri-no-ike) et des sites aménagés pour la chasse du canard (kamoba). Le jardin se divise en deux parties : la plus ancienne au sud (époque d’Edo) où se trouve l’étang d’eau de mer et kamoba, et un jardin plus récent au nord, aménagé durant l’époque de Meiji. 

Le plus grand pin noir du Tokyo Sanhyakunen-no-matsu (pin ‘tricentenaire’) se trouve à gauche de l’entrée, planté par Tokugawa Ienobu, le sixième chef du shogunat Tokugawa. Les grosses branches créent une image imposante du pin. Le champ des fleurs abritant environ 300 000 fleurs de broccolini (au printemps) et les fleurs de cosmos (en automne), et le champ de pivoine (d’environ 1 000) se trouvent si on continue dans le jardin. 

Le jardin est fermé de 29 décembre à 1er janvier. Il est ouvert au public gratuitement le 4 mai (le jour de la Verdure) et le 1er octobre (le jour des habitants de Tokyo). 

A propos de la lagune et les sites kamoba 

La lagune ‘de la marée montante’ s’agit d’une lagune artificielle dont le niveau varie en fonction de la marée, par l’intermédiaire d’une porte d’écluse. C’est un mécanisme que l’on voit dans quelques jardins au bord de la mer, mais à Tokyo il n’est utilisé que dans ce jardin. De nombreux poissons d’eau de mer (comme des mulets, des anguilles et des gobies) et animaux de la mer (comme des crabes benkei, des insectes funamushi et des balanes) y vivent. Les mouettes volent parfois sur cette lagune. 

Nakajima est une île construite au milieu de la lagune reliée à la rive par le pont O-tsutai-bashi. Sur cette île se trouve une maison de thé, offrant du matcha aux visiteurs. L’eau de la lagune qui reflète le pont et la maison crée un paysage typiquement japonais. 

Deux sites aménagés pour la chasse au canard (Koshin-dô kamoba et Shizen-za kamoba) sont construits dans les années 1700. Les canards étaient capturés avec des filets en les dirigeant dans une des bras d’eau. Les rives sont couvertes d’une végétation dense afin de protéger les canards des prédateurs. 

Accès 

En transport public : les gares JR Shinbashi-eki ou Hamamatsu-cho-eki sont les plus proches. 

En métro : les gares Tukiji-ichiba-eki ou Shiodome-eki (ligne Ôedo) sont les plus proches. 

En bus bateau : le port Hama-rikyû est le plus proche. 

En voiture : l’échangeur autoroutier Shiodome IC. Comme il n’y a pas de parking du jardin, il faut utiliser des parkings qui se trouvent autour.




Galerie photo : Le jardin Hama-Rikyû


A propos: Le jardin Hama-Rikyû

Sites touristiques Le jardin Hama-Rikyû (浜離宮恩賜庭園 / Hama-rikyu Gardens)
Degré de recommandation  
Adresse 東京都中央区浜離宮庭園1-1
1-1, Hama-rikyu-teien, Chuo-ku, Tokyo
Téléphone, Fax Phone: 03-3541-0200 / Fax: 03-3541-0264
Site web
Temps requis 1Heure(s) 
Heures d'ouvertures Lundi:09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Mardi :09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Mercredi :09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Jeudi :09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Vendredi:09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Samedi :09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Dimanche :09:00-17:00 (Dernière entrée : 16:30)
Jour de congé régulier NEW YEAR'S HOLIDAY
Tarif du billet d'entrée Payant: 300Yen 
Saisons recommandées
Printemps (mars-mai)
Été (juin-août) Automne (septembre-novembre) Hiver (décembre-février)
Clientèle cible Famille Couple Groupe Enfant (0-6 ans) Enfant (7-17 ans) Adulte (20- ans) Seul


La carte : Le jardin Hama-Rikyû